À propos | 322 fans |

Citations de Doctor Who

Citations dans Doctor Who


Saison 1 :


"Rose" (101)

Rose Tyler : (à propos du TARDIS) C'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur ?

Le Docteur : Oui.

Rose : C'est extraterrestre ?

Le Docteur : Oui.

Rose : Vous aussi ?

Le Docteur : Oui.

(Pause)

Le Docteur : Vous allez bien ?

Rose : (Choquée) Oui...

Le Docteur : Ça va aller. Choc culturel. Ça arrive aux meilleurs d'entre nous.

*****

Mickey, voyant Rose entrer dans le TARDIS.

Mickey Smith : N'y va pas ! C'est un alien, c'est une chose !

Le Docteur (vexé) : Il n'est pas invité.

*****

Rose : Si vous êtes un alien, alors pourquoi avez-vous un accent qui pourrait faire croire que vous êtes du Nord ?

Le Docteur : Beaucoup de planètes ont un Nord !

*****

Rose : Qu'est-ce que j'ai fait ? Pourquoi ces choses en plastique veulent-elles ma tête ?

Le Docteur : Oh, soudainement le monde tourne autour de vous ! Vous étiez juste un accident. Vous étiez dans le chemin c'est tout.

Rose : Ils ont essayé de me tuer !

Le Docteur : Ils n'étaient pas après vous, mais après moi. La nuit dernière dans le magasin, j'étais là, vous êtes arrivée et vous avez failli tout faire rater. Ce matin, je l'ai traqué et il m'a traqué... La seule raison pour laquelle il vous a attaqué, c'est parce que vous m'avez rencontré.

Rose : Alors, vous voulez dire que le monde entier tourne autour de vous ?

Le Docteur : En quelque sorte...

Rose : Vous en êtes persuadé ?

Le Docteur : En quelque sorte.

*****

Jackie Tyler : Je suis dans ma robe de chambre.

Le Docteur : En effet.

Jackie : Il y a un homme étrange dans ma chambre à coucher...

Le Docteur : En effet.

Jackie : Eh bien, tout peut arriver.

Le Docteur : (sourit avant de tourner les talons) Non.

*****

Poursuivis par les mannequins, Rose et le Docteur trouvent refuge dans le Tardis.

Le Docteur : Les hordes de Genghis Khan n'ont pas pu franchir cette porte et croyez-moi, elles ont essayé !

*****

Clive Finch : Le Docteur est une légende qui a traversé les siècles. Quand un désastre surgit, il n'est jamais bien loin et a un seul compagnon constant.

Rose : Lequel ?

Clive Finch : La mort.

*****
 

"La fin du monde" / "The end of the world" (102)

Rose Tyler : Ils sont tellement aliens. Ces aliens sont tellement aliens... Regardez les ! Ce sont des aliens !

Le Docteur : C'est une bonne chose que je ne vous aie pas emmenée dans le sud profond !

*****

Jabe questionne le docteur à propos de Rose.

Le Docteur : Oh, ce n'est pas ma femme.

Jabe : Partenaire ?

Le Docteur : Non.

Jabe : Concubine ?

Le Docteur : Non plus.

Jabe : Prostituée ?

Rose : Quoi que je sois, je dois être invisible. Vous permettez ? Je vais vous dire, vous deux continuez, Je vais faire connaissance avec la famille. (Elle pointe du doigt Cassandra). Un mot rapide avec Michael Jackson.

Le Docteur : Ne commencez pas de dispute.

Rose : Et je veux que vous soyez de retour avant minuit !

*****

Le Docteur : Donc, en d'autres termes, si nous sommes en danger, il n'y aura personne pour nous aider ?

Jabe : J'ai bien peur que non.

Le Docteur : Fantastique !

*****

Ordinateur : On rappelle aux invités que la plate-forme Une interdit l'utilisation d'armes, de téléportation et de religion.

Cassandra : C'est la fin du monde ! Rassemblons nous ! Tentative d'adieu au berceau de la civilisation ! Faisons notre deuil avec une ballade traditionnelle...

Le juke-box sélectionne "Toxic" de Britney Spears...

*****

Le Docteur : Vous pensez que ça durera toujours, les gens et les voitures et le béton. Mais non. Un jour, tout aura disparu, même le ciel. Ma planète a disparu. Elle est morte. Elle a brûlé comme la Terre. Réduite en pierres et en poussière avant son heure.

Rose : Que s'est-il passé ?

Le Docteur : Il y a eu la guerre et nous avons perdu.

Rose : La guerre contre qui ?

Le docteur ne répond pas.

Rose : Et votre peuple ?

Le Docteur : Je suis un Seigneur du temps. Je suis le dernier. Ils sont tous morts. Je suis le seul survivant. Je voyage seul parce qu'il n'y a plus personne

Rose : Il y a moi.

*****

"Des morts inassouvis" / "The unquiet dead" (103)

Rose : Ne riez pas !

Le Docteur : Vous êtes magnifique... pour une humaine...

Rose : Je vais prendre ça comme un compliment...

*****

Le Docteur et Rose se rendent compte qu'ils ne sont pas arrivés à la destination prévue.

Le Docteur : Ce n'est pas 1860, mais 1869...

Rose : Pas d'importance.

Le Docteur : Et ce n'est pas Naples...

Rose : Pas d'importance.

Le Docteur : C'est Cardiff.

Rose : Cardiff ??

*****
Le Docteur : Eh vous ! Suivez ce corbillard !

Charles Dickens : Vous ne pouvez pas faire ça, monsieur !

Le Docteur : Et pourquoi pas ?

Charles Dickens : Pourquoi pas ?! Je vous donnerais une bonne raison ! C'est ma voiture !

Le Docteur : Oh, eh bien, montez alors !

*****

Le Docteur : Charles Dickens ?

Charles Dickens : Oui.

Le Docteur : Le Charles Dickens ? Charles Dickens ! Vous êtes un génie ! Un génie à 100% ! Je les ai tous lu ! "The Great Expectations", "Oliver Twist" et quel est le nom de l'autre, celle avec le fantôme ?

Charles Dickens : Un conte de Noël ?

Le Docteur : Non, non, non, celle avec les trains..."The Signal Man", c'est ça, c'est terrifiant !

Dickens semble ravi.

Le Docteur : La meilleure nouvelle jamais écrite ! Vous êtes un génie !

Cocher : Voulez-vous que je vous débarrasse de lui, monsieur ?

Charles Dickens : Euh, non, je pense qu'il peut rester...

Le Docteur : Honnêtement, Charles, je peux vous appeler Charles ? Je suis un de vos plus grands fans !

Charles Dickens : Quoi ? Un quoi ?

Le Docteur : Fan ! Fan numéro 1 ! C'est moi !

*****

Charles Dickens : Personne ne m'appelle Charlie.

Le Docteur : Les dames le font.

Charles Dickens : Comment savez-vous ça ?

Le Docteur : Je vous l'ai dit... Je suis votre fan...

Charles Dickens : Numéro 1, je sais...

*****

Gelth : Autrefois nous avions une forme physique comme vous. Puis une guerre est survenue.....

Charles Dickens : Une guerre ? Laquelle ?

Gelth : La guerre du temps.

*****

"L'humanité en péril" / "Aliens of London" (104)

Rose réapparaît sur Terre avec le Docteur, 12 mois après son départ au lieu de 12 heures et sa mère est folle de rage.

Jackie : Quoi ? Pendant un an ? Tu as oublié pendant un an ? En me laissant ici toute seule ? Je ne te crois pas ! Pourquoi ne me dis-tu pas où tu as été ?

Le Docteur : En fait, c'est ma faute. J'ai euh... en quelque sorte, employé Rose comme compagne.

Policier : Quand vous dites "compagne", vous parlez de relations sexuelles ?

Rose et le Docteur : Non !

*****

Un vaisseau alien vient de s'écraser dans la Tamise.

Le Docteur : Je sais, je n'arrive pas à croire que je suis ici pour voir ça ! C'est fantastique !

Rose : Vous saviez que ça allait arriver ?

Le Docteur : Non !

Rose : Vous avez reconnu le vaisseau ?

Le Docteur : Non !

Rose : Vous savez pourquoi il s'est écrasé ?

Le Docteur : Non !

Rose : A quoi servez-vous...

*****

Rose : Alors l'Histoire est en train de s'écrire là-bas et nous sommes coincés ici ?

Le Docteur : En effet.

Rose : On pourrait faire comme tout le monde. Regarder la télévision.

*****

Mickey Smith : Je parie que vous ne vous souvenez même pas de mon nom.

Le Docteur : C'est Rickey.

Mickey : C'est « Mickey ».

Le Docteur : Non, c'est « Rickey ».

Mickey : Je crois que je connais mon propre nom !

Le Docteur : Vous pensez connaître votre nom ? Vous êtes vraiment stupide ou quoi ?

*****

Mickey : Tu m'as manqué.

Rose : Euh... en douze mois, tu n'as vu personne d'autre...

Mickey : Non...

Rose : Okay...

Mickey : Principalement parce que tout le monde croyait que je t'avais assassinée.

*****

"La troisième guerre mondiale" / "World War Three" (105)

Le Docteur : Je crois que vous découvrirez que le Premier Ministre est en fait un alien.

Le docteur se tourne vers le policier.

Le Docteur : Vous ne me croyez pas, n'est-ce pas ?

Policier : Non.

Le Docteur : J'aurais du m'en douter...

*****
Le Docteur : Euh... bien, maintenant, oui... Vous voyez, en fait, si j'étais vous et que je devais exécuter quelqu'un, en le poussant contre un mur, entre vous et moi, un simple avis...

La porte de l'ascenseur s'ouvre derrière lui.

Le Docteur : Ne le laissez pas se tenir près de l'ascenseur !

*****

Harriet Jones : (à propos du docteur) C'est un alien ?

Rose : Oui.

Harriet Jones : Mais d'après son accent, on dirait qu'il est du nord...

Rose : Beaucoup de planètes ont un nord...

*****

Mickey et Jackie parlent du Docteur et se remettent de leurs émotions après avoir échapper aux Slitheens.

Mickey : Partout où il va, la mort et la destruction, et il met Rose au milieu de tout ça !

Jackie (pensant aux Slitheens) : Est-ce qu'il a un gros alien vert à l'intérieur de lui ?

Mickey : Je ne veux même pas y penser...

*****

Jackie Tyler (à Mickey) : Tu m'as sauvé la vie. Mon dieu, c'est embarrassant.

*****

Le Docteur : C'est Rickey ? Ne parlez pas, fermez-la et allez à votre ordinateur.

Mickey : C'est Mickey. Et pourquoi devrais-je ?

Le Docteur : Mickey l'Idiot. Je vais m'étrangler avant de terminer cette phrase, mais, euh... j'ai besoin de vous.

*****

Le Docteur : Phosphate de calcium, calcium organique, calcium vivant, créatures faites de calcium vivant, quoi d'autre... sodium en décomposition. Oui ! Il ne nous reste qu'une planète ! Raxacorricofallapatorius !

Mickey : Oh, oui, génial ! On pourra leur envoyer des cartes postales !

*****

Le Docteur : Il a tout inventé. Il n'y a pas d'armes là-haut. Pas de menaces.

Harriet : Et vous croyez qu'ils vont le croire ?

Rose : Vous l'avez fait la dernière fois...

*****

Le Docteur : Le fait est que si je n'ose pas, tout le monde meurt.

Rose : Faites-le.

Le Docteur : Vous ne savez même pas ce que c'est et vous me laisseriez faire ?

Rose : Oui.

Jackie Tyler : S'il-vous-plaît, Docteur, s'il-vous-plaît, c'est ma fille et c'est juste une enfant...

Le Docteur : Croyez vous que je l'ignore, Jackie ? C'est ma vie et ce n'est pas drôle, ça n'est pas agréable, mais c'est affronter les problèmes et prendre des décisions parce que personne d'autre ne le fera.

Rose : Alors, qu'est-ce que vous attendez ?

Le Docteur : Si je sauve le monde, je risque de vous perdre...

*****

Jackie (s'adressant à la télévision) : Harriet Jones, pour qui se prend elle ! Regarde là, elle prend tout le crédit. Tu devrais être à sa place ! Ma fille a sauvé le monde !

Rose : Je pense que le Docteur aussi a aidé un peu...

Jackie : Oh, d'accord. Lui aussi. Vous devriez être faits chevaliers !

*****

Le Docteur : Vous avez pris assez d'affaires ?

Rose : La première fois que je suis entrée là-dedans, c'était sur un coup de tête. Maintenant je m'installe. Vous ne vous débarrasserez plus de moi !

Elle rit.

***** 

"Dalek" (106)

 Henry Van Statten (au Docteur à propos de Rose) : Vous aussi vous êtes collectionneur. Elle est plutôt jolie.

*****

Le Docteur s'apprêtant à tuer le dernier Dalek.

Dalek : Ayez pitié !

Le Docteur : Pourquoi le devrais-je ? Vous n'en avez jamais eu...

*****

Dalek : Exterminer ! Exterminer ! Exterminer ! Tu es un ennemi des Daleks ! Tu dois être détruit !

Le Dalek essaie de le tuer, mais rien ne se passe.

Le Docteur : Ça ne marche pas ! (Il rit). Fantastique. Fantastique ! Regarde toi ! La plus grande poubelle de l'univers !

*****

Dalek : (effrayé) Eloignez-vous !

Le Docteur : Pourquoi ? Qu'allez-vous me faire ? Parce que si vous ne pouvez pas tuer, alors à quoi servez-vous, Dalek ? Quel est votre but ? Qu'est-ce que vous faites ici ?

Dalek : J'attends des ordres.

Le Docteur : Que voulez-vous dire ?

Dalek : Je suis un soldat, J'ai été programmé pour recevoir des ordres.

Le Docteur : Eh bien, ils ne viendront jamais. Votre race est morte. 10 millions de vaisseaux en feu, la race entière des Daleks, exterminée en un instant.

Dalek : Vous mentez !

Le Docteur : Je l'ai regardée ! Je l'ai provoquée !

Dalek : Vous nous avez détruits ?

Le Docteur : Je n'avais pas d'autres choix.

Dalek : Et les princes du temps ?

Le Docteur : Morts. Ils ont brûlé avec vous. La fin de la grande guerre du temps. Tout le monde a perdu.

*****

Dalek : Et le lâche a survécu.

Le Docteur : Oh, et j'ai intercepté votre petit signal, pitié aidez-moi, pauvre petite chose. Mais personne ne viendra parce qu'il n'y a plus personne.

Dalek : Je suis seul dans l'univers.

Le Docteur : Exact.

Dalek : Tout comme toi. Nous sommes les mêmes.

Le Docteur : Nous ne sommes pas les mêmes. Je ne suis pas... Non, attendez, peut-être que oui... Oui, d'accord. Vous avez raison parce que je sais quoi faire. Je sais ce qui devrait se passer. Je sais ce que vous méritez. Exterminer !

*****

Diana Goddard : Vous avez parlé d'une guerre ?

Le Docteur : La guerre du temps, la bataille finale entre mon peuple et la race des Daleks.

Henry Van Statten : Mais vous avez survécu.

Le Docteur : Ça n'était pas mon choix.

*****

Henry Van Statten (Le Dalek qu'il a torturé est sur le point de le tuer) : Je voulais seulement que vous parliez !

Dalek : Alors écoutez moi parler maintenant. Exterminer ! Exterminer ! Exterminer !

*****

Dalek : Ouvrez la porte, ou Rose Tyler meurt.

Le Docteur (à Rose) : Vous êtes en vie !

Rose : Vous ne vous débarrasserez pas de moi !

Le Docteur : Je vous croyais morte.

Dalek : Ouvrez la porte !

Rose : Ne le faites pas !

Dalek : Quel intérêt d'avoir des émotions si vous ne sauvez pas la femme que vous aimez ?

*****

Rose : Tu n'as plus à faire ça. Il doit y avoir autre chose, pas juste tuer. Qu'il y a-t-il d'autre ? Que veux-tu ?

Dalek : Je veux... la liberté...

*****

Le Docteur (visant le Dalek avec une arme) : Rose, écartez-vous !

Rose : Non. Je ne vous laisserais pas faire ça !

Le Docteur : Cette chose a tué des milliers de gens !

Rose : Mais ce n'est pas lui qui pointe une arme vers moi !

Le Docteur : Je dois le faire. Je dois finir tout ceci. Les Daleks ont détruit ma planète, mon peuple. Je n'ai plus rien.

Rose : Mais regardez-le !

Le Docteur : Qu'est-ce qu'il fait ?

Rose : C'est la lumière du soleil. C'est tout ce qu'il veut. Il n'a pas pu tuer Van Statten. Il n'a pas pu me tuer. Il est en train de changer. Et vous, Docteur ? Qu'êtes-vous en train de devenir ?

Le Docteur : Je ne pouvais pas... Je n'étais pas... Oh, Rose, ils sont tous morts !

Dalek : Pourquoi survivons-nous ?

Le Docteur : Je ne sais pas.

Dalek : Je suis le dernier des Daleks.

Le Docteur : Tu n'es même plus ça. Rose a fait plus que te régénérer. Tu as absorbé son ADN. Tu es en train de changer.

Dalek : En quoi ?

Le Docteur : En quelque chose de nouveau... Je suis désolé.

Rose : Mais c'est mieux ?

Le Docteur : Pas pour un Dalek.

Dalek : Je peux ressentir tant d'idées, tant de ténèbres... Rose, donnez-moi des ordres... ordonnez-moi de mourir.

Rose : Je ne peux pas.

Dalek : Ce n'est pas une vie. C'est une maladie. Je ne serais pas comme toi. Ordonne ma destruction. Obéis. Obéis ! Obéis !

Rose : Fais-le.

Dalek : Avez-vous peur, Rose Tyler ?

Rose : Oui.

Dalek : Moi aussi. Exterminer.

***** 

"Un jeu interminable"/ "The long game" (107)

Adam s'évanouit.

Le Docteur : C'est votre petit ami ?

Rose : Plus maintenant.

*****

Rose : Alors, tout le monde est esclave.

L'Editeur : Eh bien, vous soulevez un point intéressant. Est-ce qu'un esclave est un esclave s'il ignore qu'il l'est ?

Le Docteur : Oui.

L'Editeur : Oh. J'espérais un débat philosophique. Est-ce tout ce que je vais avoir ? (Imitant le Docteur) : Oui.

Le Docteur : Oui.

L'Editeur : Vous n'êtes pas drôle.

*****

L'Editeur : Votre suprême dirigeant, le tout puissant Jagrafess du Saint Hadrojassic Maxarodenfoe. Je l'appelle Max.

*****

A cause d'Adam, le Docteur et Rose sont sur le point de mourir.

Le Docteur : Vous et vos petits amis...

*****

Rose : Vous n'êtes pas un Jagrafess. Vous êtes humain.

L'Editeur : Oui, mais être humain ne paie pas très bien.

***** 

"La fête des pères" / "Father's day" (108)

Le Docteur (à propos de Rose et de ses autres compagnons) : Je l'ai encore fait ! J'ai encore choisi une autre bécasse !

*****

Le Docteur : J'aurais du le savoir. Ce n'est pas ce que vous pouvez faire pour l'univers. Ça n'est jamais ça. C'est ce que l'univers peut faire pour vous.

*****

Pete Tyler vient juste d'assister à une dispute entre Rose et le Docteur.

Pete : Tu sais, tous les couples se disputent...

Rose : C'est pas vrai ! Pourquoi est-ce que chaque personne que nous rencontrons croit que nous sommes un couple ? Nous ne sommes pas un couple !

*****

Le Docteur, Pete, Jackie et Rose sont piégés dans une église, entourée par les Reapers.

Jackie : Que sont-ils ?

Le Docteur : Il y a eu un accident dans le temps, une blessure. Ils sont comme des bactéries, prenant l'avantage.

Jackie : Que voulez-vous dire, le temps ? Qu'est-ce que vous avez à jacasser au sujet du temps ?

Le Docteur : Oh, j'aurais du savoir que vous alliez discuter, Jackie. J'en ai assez de vos plaintes...

Jackie : Comment connaissez vous mon nom ?

Le Docteur : Je n'ai pas de temps pour ça...

Jackie : Je ne vous ai jamais rencontré !

Le Docteur : Non, et vous ne me rencontrerez jamais à moins que je ne trouve une solution. Maintenant, si vous permettez, j'ai attendu longtemps pour dire ça, Jackie Tyler, faites comme je vous l'ai dit, allez vérifier les portes !

Jackie : Oui, monsieur.

Le Docteur (à Stuart) : J'aurais du faire ça il y a longtemps !

*****

Rose : Je ne suis vraiment bonne à rien, hein ?

Le Docteur : Puisque vous me le demandez, non. Alors ne touchez pas au bébé !

***** 

"Drôle de mort" / "The empty child" (109)

Nancy : Comment m'avez-vous trouvée ?

Le Docteur : J'ai utilisé mon nez.

Nancy : J'étais à des kilomètres !

Le Docteur : Mon nez a des pouvoirs spéciaux.

Nancy : Vraiment ? C'est pour ça qu'il est si...

Le Docteur : Si quoi ?

Nancy : Rien...

*****

Rose : C'est dangereux ?

Le Docteur : Pas du tout.

La console du TARDIS explose, brûlant le Docteur.

Le Docteur : Ok, raisonnablement, j'aurais du dire raisonnablement...

*****

Le Docteur : Un jour, juste un jour, je vais rencontrer quelqu'un qui comprendra ce que veut dire " Ne t'éloigne pas".

*****

Rose a trouvé un autre nom pour le Docteur lorsqu'elle le présente à Jack Harkness.

Le Docteur : Monsieur Spock ?

Rose : Que pouvais-je dire d'autre ? Vous n'avez pas de nom ! Vous n'en avez pas un peu marre du "Docteur" ? Docteur qui ?

***** 

"Le Docteur danse"/ "The Doctor dances" (110)

Le Docteur : (lui, Jack et Rose sont encerclés par les enfants zombies) : Allez dans votre chambre ! Allez dans votre chambre ! Je suis très fâché contre vous ! Allez... dans... votre... chambre !

Les enfants zombies obéissent et s'en vont.

Le Docteur : Content que ça aie marché. Ça n'aurait pas été terrible comme dernières paroles...

*****

Le Docteur : Ne jetez pas cette banane !

Capitaine Jack Harkness : Pourquoi pas ?

Le Docteur : Bonne source de potassium !

*****

L'arme du capitaine Jack est K.O.

Jack : Oui, j'allais en avoir une nouvelle quand quelqu'un a détruit l'usine...

Rose : Je sais, quand nous nous sommes rencontrés la première fois, il a fait exploser mon lieu de travail... C'est pratiquement sa manière de communiquer...

*****

Le Docteur (à propos de Jack) : Si jamais il a été capitaine, il a été défroqué.

Rose : Vraiment ? Dommage que j'aie manqué ça !

Jack : En fait, j'ai démissionné. Personne n'a pris mon pantalon.

*****

Rose : Est-ce que l'univers ne va pas imploser ou quelque chose dans ce genre si vous dansez ?

Le Docteur : Eh bien, j'ai un bon swing, mais je ne veux pas me vanter...

*****

Rose (à propos de Jack) : Ok, donc, il a disparu. Pourquoi est-ce toujours les plus mignons qui font ça ?

Le Docteur : Je ne me sens pas du tout vexé...

Rose : Je voulais dire... les hommes...

Le Docteur : Ah merci beaucoup. Ça m'aide, en effet.

*****

Le Docteur : Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?

Rose : D'habitude le meilleur...

*****

Jack : La dernière fois que j'ai reçu une sentence de mort, j'ai commandé quatre hyper-vodkas pour mon petit déjeuner... Après ça, c'est le trou noir, mais je me suis réveillé au lit avec mes deux bourreaux. Un couple charmant, on est resté en contact ! Difficile de trouver des bourreaux de cette qualité...

*****

Madame Harcourt : Ma jambe a repoussé ! Lorsque je suis venue à l'hôpital, je n'en avais plus qu'une !

Docteur Constantine : Eh bien, nous sommes en guerre... Il est possible que l'on ait mal compté.

*****

Ordinateur : Il n'y a pas d'échappatoire à bord.

Jack : Tu as regardé partout ?

Ordinateur : Affirmatif.

Jack (commençant à s'énerver) : En dessous de l'évier ?

Ordinateur : Affirmatif.

Jack : Okay. Sur une échelle de 100, à quel point suis-je mort ?

Ordinateur : Fin du capitaine Jack Harkness dans moins de deux minutes. 100 pour cent de probabilité.

Jack soupire.

Jack : Charmant. Merci. C'est bon de connaître les chiffres.

Ordinateur : Je vous en prie.

***** 

"L'explosion de Cardiff" / "Boom town" (111)

Margaret Blaine : Nous sommes à Cardiff. Londres s'en fiche pas mal. La côte sud-ouest pourrait bien s'écrouler dans la mer, ils ne s'en rendraient même pas compte !

*****

Margaret Blaine : C'est de la persécution ! Pourquoi ne pouvez-vous pas me laissez tranquille ? Que vous ai-je fait ?

Le Docteur : Vous avez essayé de me tuer et de détruire cette planète.

Margaret Blaine : Et à part ça ?

*****

Jack : Qui diable êtes-vous ?

Mickey Smith : Comment ça, qui diable je suis ? Qui diable êtes vous, vous ? Laissez moi passer !

Jack : Ne me dites pas. Ça doit être Mickey.

***** 

"Le grand méchant loup" / "Bad Wolf" (112)

Le Docteur et Lynda parlent des programmes à la télévision.

Le Docteur : Et vous regardez ces choses ?

Lynda : Comme tout le monde. Pas vous ?

Le Docteur : Je n'ai jamais payé ma redevance...

Lynda : Oh mon dieu ! On se fait exécuter pour ça !

Le Docteur : Qu'ils essayent !

*****

Le Docteur : Donc, la population, s’assied juste ici. La moitié du monde trop grasse, l'autre trop maigre et tous vous regardez la télé ?

Lynda : 10 000 chaînes, toutes émises d'ici.

Le Docteur : La race humaine. Des moutons sans cervelle. Alimentés avec un régime de... au fait, ont-il gardé ce programme avec trois personnes qui doivent vivre avec un ours ?

Lynda : Oh, "Bear With Me", j'adore celui-là !

*****

Le Docteur : Arrêtez de flirter.

Jack : J'ai seulement dit bonjour !

Le Docteur : Pour vous, c'est flirter...

Lynda : Je ne m'en plains pas...

*****

Jack : Au fait, je suis le capitaine Jack Harkness.

Le Programmeur : Je suis Davitch Pavale.

Jack (flirtant) : Ravi de vous connaître, Davitch Pavale...

Le Docteur (un peu lassé) : Ce n'est ni le moment ni l'endroit...

*****

Dalek : Mais vous n'avez pas d'armes, pas de défense, pas de plan !

Le Docteur : Oui, est-ce que ça ne vous fait pas mourir de peur ?

***** 

"A la croisée des chemins" / "The Parting of the Ways" (113)

Jack : Hey, Je n'ai pas droit à un câlin ?

Rose : Oh, venez par ici...

Jack : Aha, je parlais au Docteur !

*****

Jack : Rose, vous valez la peine qu'on se batte pour vous... (Il embrasse Rose passionnément). Je souhaiterais ne jamais vous avoir rencontré, Docteur. J'étais bien mieux quand j'étais lâche.

Il embrasse le docteur de la même façon.

*****

Empereur Dalek : Si je suis Dieu, le créateur de tout chose, alors qu'est-ce-que cela fait de vous, Docteur ?

*****

Le Docteur : Rose, vous devez arrêter ça, maintenant ! Le vortex est dans votre tête, vous allez brûler !

Rose : Je vous veux en sécurité, mon docteur. Protégé du faux dieu.

Empereur Dalek : Vous ne pouvez pas me blesser. Je suis immortel.

Rose : Vous êtes minuscule. Je peux voir l'espace et le temps, chaque atome de votre existence et je les sépare. Chaque chose doit devenir poussière. Toute chose, chaque chose meurt.

*****

Rose (détruisant l'empereur des Daleks) : Cette guerre du temps est finie.

Empereur Dalek : Je ne mourrais pas ! Je ne peux pas mourriirr !

Le Docteur (parlant du pouvoir du vortex) : Rose, vous l'avez fait, maintenant, arrêtez. Laissez-le partir.

Rose : Comment puis-je le laisser partir, j'apporte la vie...

Jack recommence à respirer et ouvre les yeux...

Le Docteur : Mais c'est mal ! Vous ne pouvez pas contrôler la vie et la mort !

Rose : Mais si. Le Soleil et la Lune, le jour et la nuit... mais pourquoi me font-ils si mal ?

Le Docteur : Le pouvoir va vous tuer et c'est ma faute !

Rose : Je peux tout voir... tout ce qui est... qui a été... qui pourrait être...

Le Docteur : Mais c'est ce que je vois. Tout le temps. Et ça ne vous rend pas folle ?

Rose : Ma tête...

Le Docteur : Venez ici...

Rose : ...me fait mal...

Le Docteur : Je crois que vous avez besoin d'un docteur...

Il l'embrasse et la lumière dorée passe d'elle à lui.

*****

Le Docteur : Rose Tyler, j'allais vous emmener dans tant d'endroits. Barcelone. Pas la ville, la planète. C'est un endroit fantastique. Ils ont des chiens sans nez ! (Il rit). Imaginez le nombre de fois par jour où l'on peut finir par dire une blague et c'est toujours drôle !

Rose : Alors, pourquoi ne pouvons-nous pas y aller ?

Le Docteur : Peut-être irons-nous, mais pas ainsi.

Rose : Je ne comprends pas.

Le Docteur : Vous pourriez ne jamais plus me comprendre ! Je pourrais avoir deux têtes ! Ou pas du tout ! Imaginez moi sans tête, et ne dites pas que ce serait une amélioration.

Rose sourit.

Le Docteur : Mais c'est un peu délicat, ce procédé.

Son sourire s'efface.

Le Docteur : Tu ne sais jamais ce qui va arriver.

Rose : Docteur !

Le Docteur : Eloignez-vous !

Rose : Docteur, dites moi ce qui se passe.

Le Docteur : J'ai absorbé toute l'énergie du tourbillon du temps et personne n'est censé faire ça... Toutes les cellules de mon corps sont en train de mourir...

Rose : Vous ne pouvez pas empêcher ça ?

Le Docteur : Oui, c'est ce que je suis en train de faire. Les Seigneurs du temps ont une sorte de petite ruse, c'est un moyen de tromper la mort, sauf que cela veut dire que je vais changer. Je ne te reverrais plus, plus ainsi, plus avec ce vieux visage idiot. Et avant que je m'en aille...

Rose : Ne dites pas ça !

Le Docteur : Rose, avant que je m'en aille, je voulais juste te dire, vous êtes fantastique... absolument fantastique...et vous savez quoi ? Moi aussi...

***** 

Children in need "Born again"

Les premières lignes du dixième Docteur.

 

Le Docteur : Salut ! (Pause). Nouvelles dents... C'est bizarre... Bon, où en étais-je ? Oh, oui, c'est juste ! Barcelone !

*****

Le Docteur découvre son nouveau corps après sa régénération.

Le Docteur : Des cheveux ! Je ne suis pas chauve ! Ooh... Beaucoup de cheveux. Des favoris. J'ai des favoris ! Et une mauvaise peau. Un peu plus mince, c'est étrange. Donne-moi du temps, je m'y habituerais. Je... J'ai un point de beauté. Je peux le sentir. Entre mes omoplates, il y a un point de beauté. C'est génial. J'adore ça. Allez, vas-y maintenant. Dis moi... Qu'est-ce que tu en penses ?

*****

Rose (après la régénération du docteur) : Tu ne peux pas redevenir comme avant ?

*****

Après la régénération du Docteur, Rose est toujours en état de choc. Elle a du mal à croire que l'homme devant ses yeux est vraiment le Docteur.

Le Docteur : Alors comment pourrais-je me rappeler ceci ? Le premier mot que je t'ai dit, piégés dans cette cave, assiégés par des mannequins de magasins... oh, c'était il y a si longtemps. (Il prend la main de Rose). Je t'ai prise par la main et j'ai prononcé juste un mot : Cours !

Rose : Docteur ?

Le Docteur : Hello !

*****
 

Saison 2

"L'invasion de Noël" / "The Christmas Invasion" (200)

Le Docteur (toujours désorienté après sa régénération) : Nous y sommes donc. Londres, la Terre... Le système solaire. J'ai réussi. (Voyant Jackie et Mickey). Jackie, Mickey, ça alors ! Non, non, non, non. Une seconde. Attendez ici. J'ai quelque chose à dire. Il y avait quelque chose que je devais vous dire. Quelque chose d'important. Qu'est-ce que c'était ? Non, une seconde, une seconde... Oh, je sais ! Joyeux Noël !

*****

Rose : Ils fonctionnent tous les deux...

Jackie Tyler : Qu'est-ce que tu veux dire par "tous les deux" ?

Rose : Il a deux cœurs.

Jackie : Oh, ne sois pas idiote !

Rose : C'est vrai !

Jackie (pause) : Et il n'a pas autre chose en deux exemplaires ?

*****

Après sa régénération, le Docteur est très malade et Jackie décide de l'aider.

Le Docteur : J'ai besoin...

Jackie : De quoi avez-vous besoin ?

Le Docteur : J'ai besoin...

Jackie : Dites-le, allez-y, dites-le...

Le Docteur : J'ai besoin...

Jackie : De calmants ?

Le Docteur : J'ai besoin...

Jackie : Vous avez besoin d'une aspirine ?

Le Docteur : Je...

Jackie : Codéine ? Paracétamol ? Oh, je ne sais pas... Pepto-Bismol ?

Le Docteur : J'ai besoin...

Jackie : Paraffine liquide ? Vitamine C ? Vitamine D ? Vitamine E ?

Le Docteur : J'ai besoin...

Jackie : De nourriture ? Quelque chose de simple ? Euh... un bol de soupe ? Un bon bol de soupe ? De la soupe et un sandwich ? De la soupe et un petit sandwich au jambon ?

Le Docteur : J'ai besoin que vous la fermiez !

Jackie : Oh, il n'a pas beaucoup changé, n'est-ce pas ?

*****

Jackie a prêté la robe de chambre de son petit ami Howard au Docteur et celui-ci a quelques surprises en fouillant dans ses poches.

Le Docteur : Pourquoi y a-t-il une pomme dans ma robe de chambre ?

Jackie : Oh, c'est à Howard, désolée...

Le Docteur : Il garde des pommes dans sa robe de chambre ?

Jackie : Il a faim...

Le Docteur : Quoi, il a faim quand il dort ?

Jackie : Parfois...

*****

Mickey : Du thé. Nous buvons du thé alors que c'est la fin du monde. Très anglais.

*****

Le Docteur (se tournant vers Rose ) : Suis-je... roux ?

Rose : Non, tu es juste... brun.

Le Docteur : Aww, je voulais être roux. Je n'ai jamais été roux. Et toi, Rose Tyler, franchement, quelle bonne à rien, tu m'as abandonné ! Ooh, c'était grossier. Est-ce le genre d'homme que je suis maintenant ? Suis-je grossier ? Grossier et pas roux ?

*****

Le Docteur : Voyez vous, là est tout le problème. Je suis le Docteur, mais au delà de çà, Je, je ne sais pas. Littéralement, je ne sais pas qui je suis. Tout reste à découvrir. Suis-je drôle ? Suis-je sarcastique ? Sexy ? (petit clin d’œil à Rose qui lui sourit) Gaucher ? Droitier ? Un parieur ? Un guerrier ? Un lâche ? Un traître ? Un menteur ? Une boule de nerfs ? Je veux dire, à l'évidence, j'ai certainement du travail...

***** 

"Une nouvelle Terre" / "New Earth (201)

Le Docteur : Nous voici à New-New-York [...] En fait, c'est le 14ème New-New-York ce qui fait New-New-New-New-New-New-New-New-New-New-New-New-New-New-York.

*****

Rose et les infirmières-chats.

Rose : Docteur, ce sont des chats !

Le Docteur : Ne les regarde pas comme ça... Pense à quoi tu ressembles pour elles... toute rose et jaune...

*****

Cassandra : Chip veille à mes besoins physiques.

Rose : J'espère qu'il s'agit de nourriture...

*****

Rose / Cassandra : Elle est avec cet homme, le Docteur. Et il a un nouveau visage, l'hypocrite. Je dois absolument trouver le nom de son chirurgien...

*****

A propos des humains contaminés par les infirmières chats.

Novice Hame : Ils sont de la chair, c'est tout ce qu'ils sont.

Le Docteur : Mais ils sont vivants !

Novice Hame : Mais pensez aux humains d'en haut ! En bonne santé et heureux grâce à nous...

Le Docteur : S'ils vivent grâce à ceci, alors la vie n'en vaut pas la peine.

Novice : Et qui êtes vous pour décider de cela ?

Le Docteur : Je suis le Docteur. Et si vous ne le voulez pas ainsi... Si vous voulez en référer à une autorité supérieure, sachez qu'il n'y en a aucune. Cela s'arrête avec moi.

*****

Cassandra a pris possession du corps du Docteur.

Le Docteur / Cassandra : Seigneur, c'est différent... Oh bon sang, je suis un homme, miam ! Tellement de parties... si peu utilisées... Ahah ! Deux cœurs ! Oh mon dieu c'est comme danser une samba ! Oohh... il est mince... et plutôt sexy. (A Rose) : C'est ce que tu penses toi aussi, j'ai été dans ta tête. Tu l'as regardé... et tu l'aimes.

*****

Les zombies ont retrouvé Cassandra / Le Docteur et Rose.

Cassandra / Le Docteur : Hors de mon chemin, blondinette !

*****

Les zombies sont toujours à leur poursuite.

Rose : Vous devez sortir du corps du Docteur, il trouvera une solution !

Cassandra / Le Docteur : Bla, bla, bla. Seigneur, c'était tellement ennuyeux à l'intérieur de ta tête. Hormone City.

*****

Cassandra / Le Docteur (à l'une des infirmières-chats) : Laissez-nous et allez jouer avec une pelote de laine...

***** 

"Un loup-garou royal" / "Tooth and Claw" (202)

Le Docteur : 1979, quelle année ! La Chine envahit le Vietnam, le film des Muppets ! J'adore ce film... Margareth Thatcher... Skylab s'écrase sur Terre, avec mon aide. Ça a failli me coûter mon pouce. J'aime mon pouce, j'ai besoin de mon pouce, je suis attaché à... (Rose et le Docteur sortent du Tardis et sont accueillis par les gardes de la reine Victoria) : ...mon pouce... 1879... C'est la même chose...

*****

Rose est enfermée dans la cave avec les servantes et Lady Isabelle, juste en face de la cage du loup-garou.

Hôte : Je vois dans vos yeux que vous l'avez vu, vous aussi. Le loup... Il y a quelque chose du loup en vous...

Rose : Je ne vois pas ce dont vous voulez parler...

Hôte : Vous avez brûlé comme le Soleil, mais tout ce que je requiers, c'est la Lune.

*****

Rose : Qu'est-ce qu'on fait ?

Le Docteur : On court.

Rose : Et c'est tout ?

Le Docteur : Pourquoi ? Tu as des balles en argent ?

*****

Sir Robert : Vous n'avez pas trouvé que mes valets étaient bizarres ?

Le Docteur : Eh bien, ils étaient chauves, athlétiques, votre femme partie... Je croyais que vous étiez content...

*****

Reine Victoria : Si je dois mourir...

Sir Robert : Ne dites pas ça, Votre majesté.

Reine Victoria : Je me détruirais plutôt que de laisser cette chose m'infecter. Je demande seulement que vous trouviez un endroit sûr pour un objet plus ancien et précieux que moi...

Le Docteur : Est-ce vraiment le moment de vous inquiéter pour vos valeurs ?

Reine Victoria : Je vous remercie pour votre avis...

***** 

"L'école des retrouvailles" / "School Reunion" (203)

Rose : Des rats, dans une école. Personne ne trouve ça bizarre ?

Sarah Jane Smith : Ils les utilisent en cours de biologie. Pour la dissection. A moins que vous n'en soyez pas encore là. Quel âge avez-vous ?

Rose : 20 ans. Et on ne dissèque plus de rats à l'école depuis des années. D'où venez-vous ? Du Moyen-Age ?

*****

Rose : Veuillez m'excuser, je ne voulais pas être impolie tout à l'heure, mais qui êtes-vous ?

Sarah Jane : Sarah Jane Smith, j'ai voyagé avec le Docteur... Il ne vous a jamais parlé de moi ?

Rose : Non.

Le Docteur : Mais si, Sarah Jane ceci, Sarah Jane cela...

Rose : Attends voir... Non, jamais...

*****

Mickey : Aha, mon pauvre vieux, quand l'épouse rencontre l'ex, le pire cauchemar de tous les hommes...

*****

Mickey : Toutes les fois où tu nous as répété qu'il était différent. En fait, il est comme tous les autres mecs.

Rose : Je n'écoute plus !

Mickey : Ok, mais si j'étais toi, j'irais doucement sur les frites...

*****

Rose : Alors, c'est ce que je suis, le dernier nom d'une liste...

Le Docteur : Par rapport à quoi ?

Rose : Je ne sais pas... Je croyais que toi et moi nous étions... Apparemment, je me suis trompée. Tu m'as emmenée voir l'an 5 milliards... Mais c'est ça le véritable futur. Tu nous laisses juste en arrière. Est-ce le sort que tu me réserves ?

Le Docteur : Non, pas toi...

Rose : Mais Sarah Jane... Vous avez été aussi proches l'un de l'autre que nous le sommes aujourd'hui. Et tu ne l'as jamais mentionnée...

Le Docteur : Je ne vieillis pas, je régénère. Les humains vieillissent et meurent. Imagine être témoin de cela avec quelqu'un que tu...

Rose : Que tu quoi ?

Le Docteur : Tu peux passer le reste de ta vie avec moi mais je ne pourrais pas en faire autant. Je survivrais. Seul. C'est la malédiction des Seigneurs du Temps.

*****

Sarah Jane lance ses clés à Mickey.

Sarah Jane : Et prend ça, tu pourras tenir compagnie à K9.

Le Docteur : Et n'oublie pas d'ouvrir la fenêtre.

Mickey : Pourquoi ? Il est en métal...

Le Docteur : Je ne disais pas ça pour lui.

*****

Finch : Et qu'en est-il des Seigneurs du temps ? C'était une race tellement pompeuse, d'anciens, poussiéreux sénateurs, tellement effrayés par le changement et le chaos. Mais bien sûr, ils sont éteints... Excepté vous... Vous êtes le dernier...

*****

Finch : Fascinant ! Les vôtres étaient pacifiques au point de l'indolence. Vous semblez être quelque chose de nouveau. Nous déclareriez-vous la guerre, Docteur ?

Le Docteur : Je suis tellement vieux maintenant. J'avais tellement de clémence. Vous avez droit à un avertissement. Et c'est tout.

*****

Sarah Jane : J'ai vu des choses que vous ne pouvez même pas imaginer.

Rose : Ah oui ?

Sarah Jane : Des momies !

Rose : Des fantômes !

Sarah Jane : Des robots, beaucoup de robots !

Rose : Des Slitheen, à Downing Street !

Sarah Jane : Des daleks !

Rose : J'ai rencontré l'empereur !

Sarah Jane : Des monstres anti-matière !

Rose : Des zombies avec des masques à gaz !

Sarah Jane : De véritables dinosaures vivants !

Rose : Un véritable loup-garou vivant !

Sarah Jane : Le monstre du Loch Ness !

Rose : Sérieusement ?

*****

Sarah Jane (à Rose) : Il y a des choses pour lesquelles cela vaut la peine d'avoir le cœur brisé...

***** 

"La cheminée des temps" / "The girl in the fireplace" (204)

Reinette : Il est coutumier d'avoir un ami imaginaire pendant l'enfance, mais vous devez être félicité pour votre persévérance...

*****

Rose (à propos de Reinette, Madame de Pompadour) : Et elle est devenue reine ?

Le Docteur : Non, juste la maîtresse du roi.

Rose : Ah, j'ai compris. Camilla...

*****

Rose : Arthur ?

Le Docteur : Le cheval.

Rose : Tu ne gardes pas le cheval.

Le Docteur : Pourquoi, tu as bien Mickey !

*****

Mickey : Alors, ce Docteur, hein ?

Rose : De quoi est-ce que tu parles ?

Mickey : Eh bien, madame de Pompadour, Sarah Jane Smith, Cléopâtre...

Rose : Cléopâtre ? Il ne l'a mentionnée qu'une fois !

Mickey : Oui, mais il l'a appelée Cléo !

*****

Le Docteur : Quel âge avez-vous ?

Reinette : Quelle question impertinente, si tôt dans la conversation... C'est prometteur...

*****

Reinette : Docteur... Docteur qui ? C'est plus qu'un simple secret, n'est-ce pas ?

*****

Rose : Vous vous souvenez des Daleks ? Ils avaient un autre nom pour notre ami. Ils l'appelaient...

Le Docteur arrive totalement saoul, un verre de vin à la main et en chantant un air de My fair Lady.

Le Docteur : Avez-vous rencontré les français ? Oh bon sang, ils savent ce que c'est que faire la fête !

Rose : ... celui qui apporte la tempête...

Le Docteur : Tu ressembles à ta mère...

*****

Madame de Pompadour vient de découvrir le vaisseau du 51ème siècle.

Rose : Est-ce que ça va ?

Reinette : Non, mais vous et moi, Rose, nous savons que le Docteur vaut bien quelques monstres...

*****

Reinette (à propos des étoiles) : Vous connaissez leurs noms. Je l'ai vu dans votre esprit.

Le Docteur : Ce sont seulement des titres.

Reinette : Comme le Docteur...

Le Docteur : Comme madame de Pompadour...

***** 

"Le règne des cybermen" première partie / "Rise of the Cybermen" (205)

Rose (à propos des Cybermen) : Ils sont humains ?

Le Docteur : Ils l'étaient. Mais toute leur humanité leur a été enlevée. Ils sont des cerveaux encastrés dans un corps cybernétique avec un cœur de métal. Toute émotion leur a été ôtée.

Rose : Pourquoi aucune émotion ?

Le Docteur : Parce qu'elles font mal...

*****

Le Président (après avoir refusé son soutien au projet de John Lumic) : Vous êtes un bon homme d'affaire, John, mais vous n'êtes pas Dieu.

*****

Madame Moore : La mauvaise nouvelle, c'est qu'ils ont arrêté Thin Jimmy. Il ne reste plus que toi.

Mickey : Quoi, moi ?

Jake Simmonds : Le numéro 1. Tout en haut de la liste. L'homme le plus recherché de tout Londres !

Mickey : OK, cool. (pause) : Redites-moi ça ?

*****

Le Docteur : Nous sommes tombés en dehors du vortex, à travers le vide, dans le néant... Nous sommes dans une sorte de no man's land... Le royaume du silence, la dimension perdue...

Mickey (sortant du Tardis) : Autrement connue sous le nom de Londres...

*****

John Lumic : Vous vous amusez, monsieur Crane ?

Monsieur Crane : Non, non, non. Pas du tout, monsieur. C'est juste... eh bien... c'est irrésistible.

John Lumic : Alors résistez !

*****

Pete Tyler (regardant la bannière disant : "Bon 40ème anniversaire, Jackie") : Quoi ? Qu'est-ce qui ne va pas ?

Jackie Tyler : 40 ans ! Ça dit que j'ai 40 ans !

Pete : Tu as 40 ans !

Jackie : Pas besoin de le crier sur les toits !

*****

Le Docteur : Je devrais réussir à faire marcher cette machine...

Il donne un coup de pied dans le Tardis.

Mickey : Ça aide ?

Le Docteur : Oui.

Mickey : Ça fait mal ?

Le Docteur : Oui.

***** 

" Le règne des cybermen" deuxième partie / "The age of steel" (206)

Mickey a décidé de rester sur l'autre Terre.

Rose : Et moi alors ? Et si j'ai besoin de toi ?

Mickey : Oui, mais Rose, ce n'est pas le cas... C'est juste toi et lui...

*****

Lumic : Etes-vous fier de vos émotions ?

Le Docteur : Oh oui !

Lumic : Et dites moi, Docteur, connaissez-vous le chagrin, et la rage, et la peine ?

Le Docteur : Oui, oui. je les connais.

Lumic : Et ils font mal ?

Le Docteur : Oh oui.

Lumic : Je pourrais vous en libérer. Pourquoi refusez-vous une vie sans douleur ?

Le Docteur : Vous feriez aussi bien de me tuer.

Lumic : Alors je prends cette option.

*****

Mickey : Les Pasteurs savent ce qu'ils font. Ricky est le criminel le plus recherché de tout Londres !

Ricky : Oui, enfin, pas exactement...

Mickey : Pas exactement, quoi ?

Ricky : Je suis le criminel le plus recherché de tout Londres... pour les tickets de parking...

*****

Le Docteur fait ses adieux à Mickey.

Le Docteur : Bonne chance... Mickey l'Idiot...

*****

Mickey et Jake font des projets d'avenir.

Mickey : Allons libérer Paris !

Jake : Quoi ? Toi et moi ? Dans un van ?

Mickey : Il est très bien ce van. Un jour, j'ai sauvé l'univers avec un gros camion jaune !

*****

Pete Tyler (à propos des Pasteurs) : Scooby Doo et son gang... Ils ont même le van !

*****

"L'hystérique de l'étrange lucarne" / "The Idiot's Lantern" (207)

Répliques à la Elvis :

Le Docteur : You goin' my way, doll ?

Rose : Is there any other way to go daddy-o ?

*****

Le Docteur : Détective Inspecteur Bishop.

Bishop : Comment connaissez vous mon nom ?

Le Docteur : C'est écrit sur votre col.

*****

Le Docteur : Qu'est-ce qu'ils ont fait ?

Bishop : Pardon ?

Le Docteur : Ils l'ont laissée ici ?

Bishop : Oui, juste dans la rue.

Le Docteur : Dans la rue. Ils l'ont laissée dans la rue. Ils lui ont pris son visage et ils l'ont laissée dans la rue. Et cela simplifie les choses. Oui, beaucoup. Vous savez pourquoi ?

Bishop : Non.

Le Docteur : Parce que maintenant, détective inspecteur Bishop, il n'y a aucun pouvoir sur cette Terre qui pourra m'arrêter. Venez !

*****

" La planète du diable" première partie / "The impossible planet" (208)

Scooti : Des gens, de véritables gens !

Le Docteur : Hourrah, c'est nous !

*****

Le Docteur : Ah, vous les êtres humains vous êtes merveilleux... mais à part ça, vous êtes complètement fous. Vous devriez faire vos valises, retourner dans votre vaisseau et voler pour votre vie...

*****

Le Docteur : Je t'ai piégée ici...

Rose : Non, ne t'en fais pas pour moi...

La base se remet à trembler.

Rose : Ok, donc nous sommes sur une planète qui ne devrait pas exister, dans l'orbite d'un trou noir... et sans porte de sortie... Bon, ben, j'ai changé d'avis. Tu peux t'inquiéter pour moi...

*****

Ood : La Bête et ses armées se lèveront afin de commencer la guerre contre Dieu.

Rose : Pardon ?

Ood : Toutes mes excuses. J'ai dit : " Bon appétit".

*****

Le Docteur : Pff... Je devrais m'installer. Dans une maison... ou quelque chose... Une vraie maison avec... avec des portes et des choses... Des carpettes ! Moi ! Vivant dans une maison !

*****

Le Docteur : J'avais promis à Jackie de toujours te ramener à la maison...

Rose : Tout le monde quitte le cocon familial à la fin...

*****

"La planète du diable" deuxième partie / "The Satan Pit" (209)

Le Docteur : Ce n'est pas le désir de sauter, c'est plus profond que ça. C'est le désir de tomber.

*****

Même devant le trépas, le Docteur a certaines difficultés à prononcer un certain mot...

Le Docteur : Dites à Rose... Dites lui... Je... Oh, elle sait...

*****

La Bête (à propos de Rose) : L'enfant vaillant qui mourra dans la bataille très bientôt...

*****

La Bête joue avec les peurs des membres d'équipage.

Le Docteur : Si vous voulez des voix dans l'obscurité, alors écoutez la mienne. Cette chose joue avec vos peurs profondes. L'obscurité, vos cauchemars d'enfants, ce genre de choses.

Danny : Mais c'est comme ça que le Diable fonctionne !

Le Docteur : Ou un bon psychologue...

*****

C'est officiel, le Docteur adhère au culte du Méchant Loup.

Le Docteur : J'ai vu des dieux, des demi-dieux, des prétendus dieux, mais s'il y a une chose en quoi je crois, c'est elle.

*****

La Bête : "Le sceau est ouvert et je suis enfin libre !"

*****

"Londres 2012" / "Fear Her" (211)

Le père de Tom (à propos de Rose) : Elle a encore moins l'air d'un policier que vous.

Le Docteur : Nouvelle recrue. C'était ça ou coiffeuse, alors...

*****

"L'armée des ombres" / "Army of ghosts" (212)

Rose : Ceci est l'histoire de ma mort...

*****

Rose (à propos de Jackie) : Elle est devenue folle !

Le Docteur : Dis moi quelque chose que j'ignore.

*****

Le Docteur (à Rose) : J'ai fait brûler un soleil pour pouvoir vous parler...

*****

Jackie : Dans 40, 50 ans, il y aura cette femme, cette femme étrange, traversant la place du marché, sur une planète, loin de la Terre. Mais elle ne sera plus Rose Tyler, non. Elle ne sera même plus humaine.

*****

Rose : Ma mère est toujours à bord.

Jackie : Si on atterrit sur Mars, je vais vous tuer !

*****

L'un des scientifiques a démasqué Rose.

Yvonne : Si elle est Rose, alors qui est-elle ?

Jackie : Je suis sa mère.

Yvonne : Vous voyagez avec sa mère ?

Jackie : Il m'a kidnappée !

Le Docteur : S'il vous plaît, quand Torchwood publiera ma biographie, ne mentionnez pas que j'ai voyagé à travers le temps et l'espace avec sa mère...

*****

Le Docteur : Ce n'est pas une invasion. C'est trop tard pour ça. C'est une victoire.

*****
"Adieu Rose" / "Doomsday" (213)

Dalek : Les Daleks n'ont aucune notion de l'élégance.

Cyberman : Cela me paraît évident.

*****

Rose a aperçu le Docteur sur la vidéo surveillance des daleks.

Dalek : Le cœur de la femelle se met à battre plus vite.

Mickey : Ne m'en parlez pas...

*****

L'autre Pete et Jackie se retrouvent.

Pete : Dans mon monde, je suis riche.

Jackie : Je m'en fiche... A quel point "riche" ?

Pete : Très riche...

Jackie : Je m'en fiche... A quel point "très riche" ?

*****

Le Docteur a envoyé Rose dans le monde de son "autre" père, mas la jeune femme revient, malgré tout.

Le Docteur : Une fois que le pont sera rompu, tu ne pourras plus la revoir. Ta propre mère !

Rose : J'ai pris ma décision il y a longtemps et je ne te quitterais jamais !

*****

Rose et le Docteur se disent adieu en Norvège, sur la baie du Méchant Loup... Le lien est rompu trop vite et le Docteur n'a pas le temps de finir sa phrase...

Rose : Je t'aime...

Le Docteur : Très juste. Et je suppose que ceci est la dernière fois que je pourrais le dire : Rose Tyler...

*****

Saison 3

"Le mariage de Noël" / "The runaway bride" (300)

Donna Noble est téléportée à l'intérieur du Tardis en robe de mariée.

Le Docteur : Attendez, deux secondes ! Pourquoi êtes-vous vêtue ainsi ?

Donna : Pour aller jouer au bowling ! Pourquoi, à votre avis ? Imbécile !

*****

Le Docteur : Vous n'avez pas de portable ?

Donna : Je porte une robe de mariée, il n'y a pas de poches ! Il n'y en a jamais ! Vous avez déjà vu une robe de mariée avec des poches ? Pendant les essayages, c'est ça que j'ai oublié de lui dire : « Mettez-moi des poches ! ».

Le Docteur : Comment s'appelle l'homme que vous allez épouser ?

Donna : Lance.

Le Docteur : Bonne chance Lance !

*****

Dans la rue.

Chauffeur de taxi (désignant Donna toujours en robe de mariée) : C'est pas beau de picoler de bon matin !

Donna : Il pense que je suis ivre !

Deux gars dans une voiture : C'est un travelot !

Donna : Ils pensent que je suis un homme !

Le Docteur la regarde de bas en haut comme pour vérifier pendant qu'elle parle.

*****

Le Docteur : C'est bizarre, vous n'avez rien de spécial. Vous n'êtes pas puissante, pas connectée, pas intelligente, pas importante...

Donna : Votre amie, juste avant de partir, elle vous a mis son poing dans la figure ?

*****

Le Docteur : Disons que ça c'est le Tardis (Il prend une tasse) et ça c'est vous (Il prend un crayon). Les deux jeux de particules se sont attirés et vous vous êtes retrouvée attirée dans le Tardis !

Il met le crayon dans la tasse.

Donna : Je suis un crayon dans une tasse ?

Le Docteur : Oui, c'est exactement ça !

*****

Le Docteur est situé en hauteur sur des escaliers, Donna est prisonnière d'une sorte de toile d'araignée à quelques mètres de là, plus haut encore.

Le Docteur : Je m'occupe de vous !

Il la libère de plusieurs cordes de la toile d'araignée avec son tournevis sonique.

Donna : Je vais tomber !

Le Docteur : Vous allez vous balancer !

Elle s'accroche à une corde de la toile d'araignée et commence à tomber en s'en servant comme d'une liane.

Le Docteur : Dans mes bras !

Il tend les bras l'air confiant mais Donna s'écrase quelques mètres plus bas sur la rambarde avec un bruit magnifique et va même y rebondir.

*****

"La loi des Judoons" / "Smith and Jones" (301)

Le Docteur vient d'envoyer les radiations que son corps avait accidentellement absorbé dans sa chaussure gauche, qu'il vient de jeter dans une poubelle.

Martha : Vous êtes vraiment un grand malade !

Le Docteur : Vous avez raison, j'ai l'air débile avec une seule chaussure !

Il jette sa chaussure droite dans la poubelle.

*****

Le Docteur : Pardonnez mon audace, mais ça peut sauver des milliers de vie, et ça ne signifie rien, honnêtement rien du tout.

Il l'embrasse.

Martha : Ah, parce que ça, c'était rien ?

*****

Le Docteur (au plasmavore) : Désolé, excusez-moi, c'est pas tellement clair pour moi. Ça fait plus de 15 ans que je suis postier et c'est pour ça que j'ai mal aux pieds, mais pourquoi feriez-vous ça ?

*****

Martha (devant le Tardis) : Ce n'est pas très grand, ça doit être assez intime.

*****

Dans le Tardis.

Le Docteur : Allons-y ! Fermons le normalisateur de gravité, allumons le régulateur helmique, et pour finir... le frein à main !

*****

"Les anges pleureurs" / "Blink" (310)

En VO : People assume that time is a strict progression of cause to effect, but actually (from a non-linear, non-subjective viewpoint) it's more like a big ball of wibbly-wobbly... timey-wimey... stuff."

*****

"Que tapent les tambours" (312)

Le Maître : (aux ministres) Vous êtes tous une bande de traîtres [...]
Un des Ministres : Oui, très amusant monsieur.
Le Maître : Non, ça, c'est pas amusant. Je vais être clair : amusant, c'est comme ça (il sourit), pas amusant, c'est comme ça (il mime un visage triste). Et là, c'est pas (:-)) mais plutôt (:-(). Alors... (Il enfile un masque à gaz).
Un des ministres : Qu'est ce que c'est que ça, Monsieur le Premier Ministre ?
Le Maître (Voix incompréhensible).
Un des ministres : Pardon ?
Le Maître : (Il enlève son masque) J'ai dit un masque à gaz. (Il le remet).
Un des ministres : Mais pourquoi faire ?
Le Maître (Voix toujours incompréhensible)
Un des ministres : Pardon ?
Le Maître : Pour me protéger des gaz.
Un des ministres : Mais quels gaz ?
Le Maître pointe son doigt vers des ventilateurs et du gaz surgit.
Un des ministres : (essoufflé) Vous êtes malade !
Le Maître tend les pouces en signe d'approbation.

*****

Ecrit par owhar 
Pub
HypnoQuizz

Teste tes connaissances du 01/09 au 09/11

Activité récente
Extrait vidéo

The Water of Mars Trailer
Vidéo inaccessible | Galerie vidéo

Dernières audiences

Episode 9, saison 8 (inédit)
Samedi 18 octobre à 21:00
0.75m / 0.3% (18-49)

Episode 8, saison 8 (inédit)
Samedi 11 octobre à 21:00
0.97m / 0.4% (18-49)

Episode 7, saison 8 (inédit)
Samedi 4 octobre à 21:00
0.94m / 0.3% (18-49)

> Les audiences US

Actualités
Extra de "Flatline" et promo 8x09

Extra de "Flatline" et promo 8x09
Comme chaque samedi, suite à l'épisode de Doctor Who, la BBC a diffusé le...

Audience de l'épisode 8x08 "Flatline"

Audience de l'épisode 8x08 "Flatline"
L'épisode d'hier n'a pas attiré les foules selon les premières...

Convention : Doctor Who Day 2014

Convention : Doctor Who Day 2014
Le Doctor Who Day 2014 est de retour et se déroulera comme chaque année à Lyon,...

Un nouveau roman chez Milady

Un nouveau roman chez Milady
Les éditions Milady devraient faire paraître un nouveau roman Doctor Who en...

Promo de "Flatine"

Promo de "Flatine"
Ce samedi soir sera diffusé l'épisode 8x08 se nommant "Flatline". Pour cet...

Sondage
Téléchargement
Top partenaires
HypnoChat